Quelles différences entre les formats de lingots ?

Quelles différences entre les formats de lingots ?

Le lingot est particulièrement indiqué dans le cadre d’un placement, caractérisé par un titre de pureté des plus élevés, il est commercialisé en différents formats allant de 250 g à 12 kg (en dessous de ces formats on parlera de lingotins). Pourtant, hormis ces quelques connaissances basiques, nombre de personnes détentrices d’or physique ou non, investisseurs ou enthousiastes du lingot, ignorent la différence entre les différents formats.

C’est pourquoi il semblait opportun d’y consacrer un article afin de lever le voile sur les avantages et inconvénients propres à chaque format.  Il va de soi que le format du lingot est fonction de son prix, ainsi aujourd’hui vendredi 8 juin, comptez 35 330 euros pour acquérir un lingot de 1 kg.

Hormis sa facilité de stockage – en effet ses dimensions réduites n’excèdent pas celles d’un smartphone –  il présente un avantage de taille : son indivisibilité. Sa valeur élevée ne pourra être cédée qu’en une seule fois, il est effectivement impensable de couper des morceaux de lingots à revendre au détail. Ainsi, à moins que la problématique de l’indivisibilité ne vous pose aucun problème, l’alternative la plus évidente consiste donc à investir dans des formats plus réduits voire même à s’orienter vers des lingotins (d’un poids inférieur à 250 g).

Le lingot en diversification de son investissement

Savamment diversifié, un investissement dans différents formats vous permettra de gérer votre patrimoine à votre guise en en cédant certain quitte à en conserver des plus volumineux donc plus couteux. Pourtant, un autre atout de taille caractéristique des plus petits formats réside dans leur prime. Ainsi, la prime du lingot de 1 kg évoluera bien souvent entre 0 et 0,5% tandis que celle du lingot de 250 g pourra osciller entre 3,5 et 4,5%, tout cela est évidemment fonction de l’offre et de la demande, ces chiffres valent uniquement pour un court laps de temps.

Il est vrai que le lingot sied plus à une logique d’épargne que de spéculation mais en jouant judicieusement sur la prime, il est possible de dégager du profit même pour un investisseur débutant. La solution la plus avisée et la plus recommandée est d’épargner « en bon père de famille », ce qui implique encore une fois de diversifier entre les différents formats de lingots mais aussi entre pièces et lingots et or et argent.

A ce propos, les pièces en or, qu’elles soient d’investissement à l’instar de la 20 Francs Suisse ou pièces modernes, constituent une excellente alternative. Elles satisferont les investisseurs désireux de ne pas s’encombrer d’un lingot ou à la recherche de supports d’investissement plus aisément divisibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *