L’or physique reste un investissement fiable

Malgré les dires des médias, des établissements bancaires et de ses nombreux détracteurs qui voudrait voir l’or cantonné au statut de valeur refuge, l’or physique n’en reste pas moins un investissement fiable autant qu’un placement « de bon père de famille ». Pourtant, il serait hâtif de la résumer au seul rôle d’assurance anti-crise, ce qu’il est évidemment mais pas que..

Certes, l’or réagit positivement aux crises qu’elles soient d’ordre économique, politique, sociale ou environnementale (en témoigne l’effet des menaces de guerre commerciale sur l’once d’or). Dès lors qu’une de ces crises survient, l’aversion au risque des investisseurs augmente et ces derniers deviennent plus frileux, ce qui les pousse à éviter les investissements jugés plus risqués.

Ils se tournent donc vers l’actif le plus fiable et le plus sur : l’or physique. Toutefois attention : nous parlons ici d’or physique et pas d’or papier (du type Exchanged Traded Funds) qui n’est qu’un produit financier de plus et n’est plus corrélé à l’or physique.

L’or physique désigne évidemment les lingots, pièces, bijoux, jetons et or en vrac. Hormis la forme, la fiscalité peut changer, ainsi les bijoux ne seront pas concernés par la taxe sur les métaux précieux ni par la taxe sur la valeur ajoutée mais par une autre taxe. Celle-ci s’élève également à 11,5% du prix total de la cession mais ne porte que sur le cas d’un bijou dont le prix excéderait 5 000 €.

Le prix de l’or physique est déterminé par un cours officiel : celui du London Bullion Market, auquel on fait référence lorsqu’on parle de fixing de Londres. La Banque de France disposait d’un indice officiel jusqu’à l’année 2004. Le fixing de Londres n’a plus rien à voir avec celui qui était encore pratiqué il y a quelques années où les grands marchands d’or se réunissaient et fixaient un cours qui servait leurs intérêts.

Plusieurs intéressés de cette collusion ont été traduits devant la justice, ce qui a eu pour effet de rendre la détermination du cours bien plus transparente. Du moins, c’est le cas pour l’or physique, les investissements en or connectés sur l’indice britannique peuvent encore être déterminés de manière plus opaque.

Aussi, préférez l’or physique à l’or papier, dans un investissement savamment diversifié l’or physique constituera d’abord une protection contre la survenance d’une crise institutionnelle ou personnelle mais certains supports tels que les pièces d’investissement (dont la 20 Francs Suisse fait partie) vous permettront d’obtenir un certain rendement quand utilisées à bon escient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *