Présentation de la Vreneli

Présentation de la Vreneli

La Vreneli est perçue comme un excellent support d’investissement, de par son prix accessible mais aussi de par sa dimension historique. On compare bien souvent la pièce de 20 Francs Suisse, aussi appelée « croix suisse » à notre fameux Louis d’or, aussi appelé 20 Francs Napoléon et pour cause, le Napoléon a servi de standard à sa création, en plus de la création d’autres pièces dont celle de 20 lires ou de 20 Francs Belge.

Cette standardisation a été introduite dans le cadre de l’Union latine, qui n’était autre qu’une première tentative d’uniformisation monétaire, et ce bien avant l’euro. Aussi, la Vreneli rassemble toutes les caractéristiques de la 20 Francs Napoléon – outre l’effigie – à savoir un titre de pureté de 900/1000e, un diamètre de 21 mm pour un poids total de 6,4516 grammes et de 5,80 grammes d’or fin.

La Vreneli se décline en deux autres valeurs faciales que sont la 10 et 100 Francs mais qui furent toutefois émises en quantités inférieures à la 20 Francs Suisse qui fut frappée à 58,6 millions d’exemplaires.

Le revers de la Vreneli est aisément reconnaissable aux armoiries suisses qui l’ornent, soit un émail héraldique à la croix alésée d’argent porté par une branche de chêne. L’avers est tout aussi reconnaissable, il donne à voir la personnification de la Suisse dans une figure féminine : Helvetia.

Plusieurs millésimes existent et sont plus que prisés des collectionneurs, il s’agit essentiellement des pièces émises en 1888 et en 1926 (seulement émise à 50 000 exemplaires). A l’heure ou l’or atteint des plus bas de 30 mois, cette pièce constitue un investissement fiable autant qu’un placement judicieux. Elle peut être envisagée dans le cadre d’un investissement actuellement du fait du faible prix de l’or, elle le sera moins si les cours rebondissent.

En effet, la Vreneli est caractérisée par une prime de fond relativement faible, soit 1%. Par conséquent, elle sera parfaitement adaptée à un placement de « bon père de famille ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *